La peinture et le dessin sont langage, ils s’adressent au regard (qui fait sens). Révélateurs de sensations et de significations, ils éveillent d’innombrables résonances.

Qu’il s’agisse de fleurs, de paysages ou de portraits, les œœuvres de Jeanne Figueras mettent en valeur l’intensité de ce qui est, qui se joue, et qui passe. Une célébration du monde, mais qui de fait, sous entend une préoccupation sur le devenir. «  La beauté de l’éphémère  ».

Révéler la poésie, saisir la beauté fugace, questionner ce qui fait signe, laisser la porte ouverte à l’inattendu, tenter de pénétrer le mystère. Voilà ce qui anime son besoin de peindre et de dessiner, hors des modes, toujours fidèle à sa sensibilité.